Epilation intime


L'epilation intime est à la fois affaire de goût, d'hygiène et de pragmatisme. Quels sont donc les différents type d'epilation intime et quels en sont les spécificités respectives ?



Pour les professionnels, l'epilation intime se divise en deux catégories : l'epilation intime complète ou « intégrale », et l'epilation intime incomplète qui peut être « bikini », « maillot classique », « à l'américaine », « ticket de métro » etc. L'epilation intime intégrale est la plus simple à décrire : plus aucun poil ne subsiste sur le pubis ni autour du sexe et de l'anus : pour les adeptes de ce type d'épilation, c'est le mode le plus hygiénique et le plus pratique.


L'epilation intime n'est toutefois pas systématiquement aussi radicale. A  l'opposé de l'épilation intégrale, l'épilation maillot classique consiste justement à retirer aussi peu de poils que possible. Seuls la pilosité qui risquerait de dépasser d'une culotte peu échancrée est supprimée. Le résultat, très naturel, permet souvent de se lancer dans une première epilation intime.

 

Pour celles qui aiment porter des maillots brésiliens ou des strings, l'epilation intime est un peu plus marquée. Différentes formes sont compatibles avec ces dessous féminins, comme l'épilation maillot brésilienne, qui forme un triangle très échancré avec les poils du pubis, et dégage les grandes lèvres et l'anus pour permettre le port du string. L'epilation intime à l'américaine ne laisse subsister, elle, qu'un minuscule triangle sur le haut du pubis, tout le reste étant parfaitement épilé. Enfin, l'epilation intime « ticket de métro » est certainement l'une des plus en vogue aujourd'hui : la toison pubienne est modelée pour former une bande rectangulaire aussi étroite que possible (d'où son nom).